EnglishGreek
sur la terrasse Patmou
We have 49 guests online
Visitors Stats
France flag 10%France (48629)
Israel flag 4%Israel (20926)
Germany flag 3%Germany (16418)
United Kingdom flag 2%United King... (11279)
Sweden flag 2%Sweden (10360)
Poland flag 2%Poland (8811)
United States flag 2%United Stat... (7953)
China flag 2%China (7675)
Ukraine flag 1%Ukraine (6841)
Russian Federation flag 1%Russian Fed... (4493)
511607 visits from 150 countries
judy-ventura01.jpg judy-ventura31.jpg judy-ventura37.jpg judy-ventura20.jpg judy-ventura38.jpg judy-ventura13.jpg judy-ventura04.jpg judy-ventura29.jpg judy-ventura07.jpg judy-ventura24.jpg judy-ventura12.jpg judy-ventura41.jpg judy-ventura42.jpg judy-ventura27.jpg judy-ventura26.jpg judy-ventura44.jpg judy-ventura33.jpg judy-ventura10.jpg judy-ventura30.jpg judy-ventura16.jpg

Nous ne t’oublions pas

Les années se suivent avec leur cortège de peines et d’absences qui s’enchevêtrent dans les petits et grands bonheurs de la vie, comme de voir nos petits sortir de l’enfance et s’engager dans les sentiers de l’adolescence. Mais entretemps Yaya est partie le 21 aout dernier, tout doucement, sans faire de bruit, fidèle à elle-même, souriante m’a-t-on dit. T’a-t-elle rejointe ? Vous êtes-vous enfin retrouvées, vous les copines et complices ? Cet espoir, irrationnel certes mais si compréhensible pour nous désemparés, attenue un tout petit peu le chagrin et le grand vide que l’une et l’autre avez laissé.

Nous ne t’oublions à aucun moment, Judith. Tu es avec nous dans toutes nos pensées. Toi, non plus, ne nous oublie pas. Vous tous, nos chers disparus, ne vous laissez pas glisser vers le nirvana de l’oubli. Restez avec nous.

Les années se suivent avec leur cortège de peines et d’absences qui s’enchevêtrent dans les petits et grands bonheurs de la vie, comme de voir nos petits sortir de l’enfance et s’engager dans les sentiers de l’adolescence. Mais entretemps Yaya est partie le 21 aout dernier, tout doucement, sans faire de bruit, fidèle à elle-même, souriante m’a-t-on dit. T’a-t-elle rejointe ? Vous êtes-vous enfin retrouvées, vous les copines et complices ? Cet espoir, irrationnel certes mais si compréhensible pour nous désemparés, attenue un tout petit peu le chagrin et le grand vide que l’une et l’autre avez laissé. Nous ne t’oublions à aucun moment, Judith. Tu es avec nous dans toutes nos pensées. Toi, non plus, ne nous oublie pas. Vous tous, nos chers disparus, ne vous laissez pas glisser vers le nirvana de l’oubli. Restez avec nous.